DSC00314

 

Vous souhaitez créer un jardin ? Paysagistes, jardiniers, vous listent les erreurs des néophytes : adopter des végétaux non adaptés au climat ou à la terre, oublier un espace dégagé où les enfants, les bêtes à quatre pattes ont la possibilité de courir, zaper l'extrapolation à 20 ou 30 ans, lorsque les arbres seront adultes, et planter trop serré....

Lors de la 35 éme journée du patrimoine, j'ai fait un retour au XIX éme siècle. Le jardin était un signe de richesse et de rafinement. Les notables collectionnaient arbres et végétaux, venus de terres lointaines. Plantules chèrement acquises, graines offertes lors d'échanges diplomatiques, ou fruits de batailles épiques, leurs jardins témoignent de ces temps, où le végétal était l'équivalent actuel du secret industriel.

Mesdames, Messieurs du XIX éme siècle, nous vous ressemblons beaucoup. Plaisir de planter, de goûter des fruits inconnus... Aujourdhui, la forêt vivrière est une technique en vogue. Vos jardins sont devenus des forêts botaniques, et tant pis pour les paysagistes...

Nos jardins suintent le XXI éme siècle. Tant que le bonheur du jardinage, de l'observation nous habite, plantons, même trop serré, d'autres ont expérimenté avant nous...